Il est permis de permettre *.

 

Comme l'entrecôte, en France, le permis de conduire peut être servi bleu, saignant ou à point.

 

 

Le permis bleu, accessible aux jeunes entre 18 et 25 ans, tient son nom de l'époque où les "bleus", soldats débutant leur service militaire obligatoire, pouvaient le préparer dans l'armée.

Il est reconductible si son titulaire effectue, chaque année, une des performances suivantes, attestée par un constat de gendarmerie ou un témoignage indiscutable:

- conduite en état d'ivresse après 22 h.,

- transport d'un nombre de passagers supérieur au double de la charge normale,

- vitesse en ville dépassant 110 km/h.,

- vol de voiture,

- accident corporel après franchissement d'une ligne jaune, d'un stop ou d'un feu rouge.

Dans ce dernier cas, le permis bleu est validé en permis saignant si l'accident a des conséquences graves entraînant la mort ou une invalidité majeure.

Quand le titulaire du permis bleu devient amorphe, la Préfecture lui impose le permis à point.

 

 

Le permis saignant est délivré aux titulaires des permis bleus ou à point, impliqués dans un accident mortel, si le conducteur démontre qu'il en est totalement responsable. Dans le cas d'une responsabilité incertaine ou partagée, le demande est renouvelée après un autre accident corporel probant.

Le permis saignant ouvre des droits très variés, par exemple :

- dispense de contrôle sanguin au volant, sauf en cas de coma éthylique,

- vitesse limitée à l'indication maximale du compteur équipant le véhicule,

- sur autoroute, dépassements autorisés à droite, à gauche et sur la bande d'arrêt d'urgence,

- en ville, stationnement en double file, sur les voies réservées, devant les portes de garages,

- circulation à contre-sens dans les rues à sens unique.

En principe, le permis saignant est individuel. Il peut cependant être attribué à titre collectif, à des entreprises méritantes de transport routier, dont la durée hebdomadaire de conduite des chauffeurs est comprise entre 98 h. et 167 h., et le taux de carambolages supérieur à 1/ par 50.000 km parcourus.

Pour assurer une rotation optimale des camions, une directive de la commission de Bruxelles autorise les futurs pères à conduire jusqu'à la veille de la naissance de l'enfant, à condition que les femmes enceintes bénéficient du même droit.

 

 

Le permis à point est réservé aux conducteurs timorés, adorateurs du Bonus.

Les compagnies d'assurances seraient lésées par leur comportement asocial, si le conseil de régulation de la concurrence libérale (CRCL) ne les autorisait à faire supporter aux inconditionnels de la passivité, la charge principale du remboursement des sinistres. Les constructeurs sont également pénalisés par ces maniaques sécuritaires dont les voitures continuent à rouler très au delà du seuil de casse, déterminé par la Loi des Marchés et le Cours de la Bourse.

Les contraintes financières et réglementaires des détenteurs du permis à point sont donc lourdes et rigoureuses. Le coût élevé de la vignette obligatoire de la PRETENTION ROUTINIERE s'ajoute à celui de la réparation des dégradations malveillantes des voitures marquées du sigle P.ROUT, dégradations qui ne sont pas couvertes par l'assurance, sur décision du CRCL. Les causes de retrait définitif du permis à point sont nombreuses, en particulier le défaut de ticket de stationnement dans les parcs payants.

 

André. K. Berrand, décembre 2000.

 

* Version démago-libérale du slogan démago-libertaire de mai 1968 " Il est interdit d'interdire ".

 

Retour au Sommaire.